Tondo Ex Tempore de Sylvie Lander, Cathédrale de Strasbourg

Cathédrale de Strasbourg
Millénaire des Fondations
Biennale du verre 2015

SYLVIE LANDER
Ex Tempore
tondo de verre Ø 250 cm
(mur ouest du transept sud : place de la première horloge astronomique en 1352)

Ex Tempore est une pièce en verre composée de deux épaisseurs peintes, cuites au four et assemblées. Un travail de gravure en surface et une mise en peinture de l'engravure parachèvent l'œuvre.

Ex Tempore : Sylvie Lander a voulu, par la superposition des deux disques, apporter la profondeur et le mouvement. Le bleu de l'espace, la présence simultanée du jour et de la nuit, la matière noire, les trous noirs, les glacis superposés créent un flottement spatial.
En citation graphique, une libre interprétation de l'astrolabe de Conrad Dasypodius (circa 1570), gravée et peinte au premier plan, dérobe à la vue et oblige à porter le regard vers l'intérieur. Le désaxé de ces engrenages superposés crée une spirale dynamique.

Ex Tempore, invitation à arrêter l'horloge des hommes, à gripper leur mécanique du temps pour le rendre un instant à sa dimension métaphysique. Invitation à quitter l'unité de temps, de lieu et d'action pour envisager son propre rôle dans l'éternelle comédie humaine. Opportunité de jouer en suivant la consigne – extemporeanus – de jouer à discrétion, en une libre interprétation sa propre partition.

Restez informés

Qr Code